Evitez les erreurs classiques du débutant

Nous voici arrivés à la dernière leçon de notre cours intensif. Vous avez beaucoup appris, et maintenant il est temps de parler des erreurs que font souvent les débutants. Lisez cet article attentivement et essayez de ne pas répéter ces défauts.

1. Mauvais choix de la table

Beaucoup de joueurs débutants s'assoient à la première table disponible et incorporent immédiatement le jeu. C'est tout à fait l’approche inverse qu’il faut avoir. Vous devez toujours savoir exactement à qui vous avez affaire. Lors du choix d'une table, essayez d'être parmi les joueurs de poker qui sont plus faible que vous, ou les joueurs de votre niveau. Luttez avec les pros et vous ne gagnerez jamais. En plus de cela, vous n’apprendrez pas plus à jouer. Ce jeu vous apportera seulement de la déception.

Faîtes une approche prudente pour la sélection de la table. Gardez à l'esprit que sur les tables high-stakes, vous trouverez les joueurs plus expérimentés, il est donc préférable de commencer par des tables à faible buy-in. Faites également attention au pot moyen et au pourcentage de flops vus à la table. Et le plus important, avant de commencer à jouer, regardez sans vous asseoir vos futurs adversaires, identifiez leurs styles de jeu et évaluez de quelle utilité cette table est pour vous.

2. Jouer dans une mauvaise humeur

Beaucoup de gens se réfèrent au jeu comme une drogue. Ils espèrent que le poker va les sauver de la solitude, des problèmes financiers ou des tensions psychologiques. Cette approche ne présage rien de bon. Outre le fait que le poker n'élimine pas les troubles psychiques, il peut encore être une source de problèmes. En jouant de mauvaise humeur, les gens font souvent des erreurs et perdent donc, et comme vous le savez, cela ne fait qu'aggraver la situation.

S'asseoir à la table de jeu l’esprit serein, libéré de toutes sortes de choses superflues. Ne jouez pas si vous êtes fatigué ou préoccupé par les problèmes. Si vous êtes débordant de joie, le résultat du jeu ne sera pas meilleur que dans les moments de déprime. Avec un tel état d'esprit, se concentrer sur le poker est aussi difficile que dans un moment de déprime. Une bonne humeur est plus propice pour le poker, il faut être calme, se concentrer sur le jeu et avoir confiance.

3. Le strict respect de la stratégie

Quelle que soit la stratégie que vous adoptez, il ne faut évidemment pas s'appliquer à la suivre sous peine de devenir un joueur facile à «lire». Bien sûr, s'en tenir à un style serré-agressif est tout à fait rentable, mais si vous agissez trop de cette façon, vous deviendrez bientôt un livre ouvert pour vos adversaires. Et l'imprévisibilité est un atout au poker.

Ne pas jouer comme un programme donné par un robot, variez votre jeu et changez de style suivant vos adversaires. Votre tâche est de frapper les opposants confus et toujours maintenir un jeu rentable.

4. Les sessions longues de jeu

Etant donné que battre un fish n'est pas compliqué, il est préférable de le faire. La première chose que vous devez faire est de sortir les concurrents déjà dans les premiers stades du jeu et de rester avec le fish. Pour ce faire, relancer une main jouable, quand un joueur large-passif est en jeu en face de vous.

Le poker - c'est un lourd fardeau sur la psyché du joueur et il n'est pas surprenant que le joueur de poker devienne moins attentif et se fatigue sur une longue session de jeu. Plus vous jouez, plus vous perdez votre concentration et les erreurs affluent. Même si vous êtes assez chanceux pour trouver une bonne table où vous serez le favori, il n'est pas nécessaire de continuer le jeu jusqu'à en perdre la raison. Il est important d'être en mesure de quitter la table lorsque vous sentirez que la fatigue prend le dessus et que vous commencez à perdre. Fixez-vous la règle de quitter la table de poker au premier signe de fatigue.

5. Obsession

Bien sûr, votre main est très importante et doit faire l’objet d'attention. Mais si vous êtes bloqué sur votre main, vous risquez de ne pas remarquer ce qui se passe à la table. Vous jouez contre vos adversaires, et ils jouent également leurs cartes. Soyez à l'affût, car, après tout, vous ne jouez pas avec les cartes, mais avec les gens.

Une autre obsession est la variété de calculs complexes. En gardant à l'esprit la grande quantité d'informations, vous courez le risque de rater les choses évidentes. Ne pas être en quête permanente de précision dans la détermination de la cote. Il suffit de compter les outs, c'est suffisant. Participez au jeu et ne plongez pas tête baissée dans ses raisonnements.

7. Jeu trop large

Les joueurs de poker les plus novices sont bien conscients que le jeu le plus simple est le serré agressif. Ils sont également conscients qu'un jeu large n’est rentable que pour des joueurs expérimentés. Mais, malgré cela, les nouveaux arrivants naïfs continuent de jouer à tous les coups, en s'appuyant sur la chance. Et par conséquent, perdre leurs jetons. Ne pas répéter les erreurs de ces joueurs-là. Toujours garder à l'esprit un éventail de mains avec lesquelles vous ne pouvez pas vous permettre d'entrer dans le jeu.

8. Jeu trop passif

On dit qu'il n'y a pas de prudence excessive. Peut-être, mais pas dans le poker. Les joueurs timides ne seront jamais en mesure de réussir dans ce jeu cruel. Ne pas miser sur une main forte donne à votre adversaire la chance de recueillir une combinaison meilleure que la vôtre. Aussi, ne pas faire de gros mises, ne permettra pas d’avoir un bon pot. Rappelez-vous, le jeu devrait être agressif, sinon il n'apportera pas de revenus.

Le non-respect de ces instructions simples vous mènera inévitablement à des pertes et des déceptions. Donc prenez cette leçon au sérieux et essayez d'éviter les erreurs ci-dessus pendant le jeu.

K poker le meilleur des sites de poker sans inscription

logo k-poker