Analyse et maitrise des cotes du pot

Vous savez déjà qu’au poker les mêmes cartes en main peuvent être rentables ou non selon la situation. Il semblerait que pour gagner, il faut jouer seulement les grosses mains et éviter de se trouver à tapis. Cependant, tout n'est pas si simple. Lors de la prise de décision vous devez tenir compte non seulement de la force de vos cartes, mais aussi du montant de votre bankroll et de ce que vous devez parier quand vous êtes amenés à suivre une relance. Ainsi, les côtes peuvent autant être rentables que non rentables. Donc, nous allons jeter un œil de plus près à cette question essentielle.

Imaginez que vous et un ami jouez une pièce de monnaie et que vous pariez sur pile ou face pour un euro. On peut jouer à ce jeu, mais aucun d'entre vous ne peut gagner, parce que la probabilité de gagner et de perdre dans ce jeu sont (50% / 50%). Que faire si vous mettez 1 € et votre adversaire 2 €. Les probabilités restent les mêmes, mais maintenant vous allez gagner..


À ces enjeux, vous avez un avantage dans le match. Après tout, vous mettez moins et vous pouvez gagner plus. Cette stratégie simple peut être appliquée au poker. La seule différence est que dans le poker, les joueurs placent un montant égal d'argent, et la probabilité de gagner est très différente. Et si vous misez correctement, sur le long terme vous êtes sûrs de faire des profits.

Alors maintenant, voyont comment mettre cette stratégie en pratique? Comment faire pour calculer si la côte est favorable?
C'est très simple.

Vous aurez besoin de deux choses: les probabilités de gagner et les côtes. Pour savoir comment calculer la probabilité de gagner, vous allez l’apprendre à partir de la leçon suivante, dédiée à compter les outs.

En ce qui concerne les côtes, vous pouvez facilement la calculer avec le montant qu'il est nécessaire de payer pour égaliser le montant total de l'argent du pote.

Pour connaître les chances de gagner et les cotes il suffit de simplement comparer pour voir si le taux est favorable.

Si les probabilités de gagner sont plus importantes que la côte – vous devez miser. Sinon, le mieux est de se coucher. L'idée est assez simple, mais pour une meilleure compréhension, voici un exemple précis.

Donc, disons que vous jouez au Texas Hold'em, 100 € sont déja dans le pot, et vous êtes en possession d'un tirage couleur avec un as.

Le joueur en face de vous fait un pari de 20 €.

Maintenant, voyez exactement ce que vous devez faire et pourquoi vous avez besoin d'agir de cette façon.

La première chose qui est très pratique pour le calcul, c'est votre chance de gagner dans cette situation.

Les chances sont toujours les même pour un tirage couleur qui est de 1 chance sur 4, sur quatre mains jouer, vous en perdez trois et en gagnez une.

Maintenant, nous calculons les côtes du pot pour cette fraction pariée de 20 € sur une banque de 100 € vous obtenez une cote de 5 contre 1.

Il ne reste plus qu'à comparer ces deux valeurs.

Etant donné 1 chance sur 4 est plus grand qu'une cote de 5 contre 1, cela équivaut à jouer 20 € et permet de voir le turn.

Dans cet exemple, nous avons agi avec la notion de hasard exprimé en fraction.

Cette méthode de calcul est assez simple et directe, mais certains joueurs préfèrent l’utiliser exprimé en pourcentage.

Considérons maintenant le même exemple, mais en utilisant le calcul de la probabilité.

En résumé, la probabilité d’avoir un tirage couleur au turn est de 20% (ou 0,2).

Les chances de toucher le pot, dans le cadre de ce calcul sont déterminées en divisant le montant du pot (y compris votre participation).

Donc, il faut diviser 120 € par 20 € et vous obtenez un 0,17 (17%). Puis toujours le même exemple avec la probabilité: comparer les valeurs obtenues, et nous concluons que la côte est la même, puisque 20% > 17%.

Comme vous pouvez le voir, les deux méthodes donnent les mêmes résultats, vous pouvez donc choisir la plus facile et la plus simple à utiliser.

Maintenant regardons cet exemple plus en détail, afin de vérifier l'efficacité de la méthode. Donc, vous savez qu’en mettant 20 € sur un tirage couleur, quatre fois sur cinq en moyenne aller voir le turn est inutile et vous serez obligé de vous coucher. Ainsi, vous perdez 80 € au cours des quatre mains. Et une seule fois sur cinq vous parvenez à obtenir une combinaison gagnante, et vous gagnerez 100 €. Comme vous pouvez le voir, la seule victoire paie pour quatre défaites et vous faites même un bénéfice raisonnable. Vous pouvez gagner plus si l'autre joueur continue de suivre et d'enchérir, lorsque vous obtenez une couleur tant attendue.

Donc, maintenant tous les doutes quant à l'efficacité de cette méthode sont dispersés. Il ne reste plus qu'à ajouter qu’il ne faut plus penser aux jetons qui sont investis dans le pot. Traitez-les comme irrémédiablement perdus. Ils sont en jeu, et les seules questions à ce posé sont « est rentable d'investir encore dans le pot, ou vaut ’il mieux se coucher.

Le problème de l’application de ce principe dans la pratique est lié à la complexité de calcul de la probabilité exacte de gagner un coup. Beaucoup de joueurs de poker débutants ont des difficultés à faire le calcul de tête. Il est possible de développer ce calcul ou de se rappeler des valeurs de base des probabilités qui sont souvent rencontrées dans un coup. Également, afin de déterminer les chances de gagner, vous pouvez utiliser les calculatrices de poker en ligne.

Maintenant vous connaissez le principe de base du poker, sans lequel, mener un jeu rentable est problématique.

Dernier conseil: ne pas oublier que, parfois, même lors d’une bonne série, vous pouvez perdre une main forte et reperdre ce que vous avez gagné. Beaucoup de joueurs ne prennent pas cela en compte et mises à l'aveuglette, croyant que ça va rentrer à tous les coups. Ne marchez pas sur la tête, regardez vos adversaires et essayez toujours de «lire» leurs cartes.

K poker le meilleur des sites de poker sans inscription

logo k-poker