Stratégies en tournois Sit & Go

De nombreux joueurs se sont spécialisés sur les tournois Sit & Go pour plusieurs raisons.
La première est la durée. En générale un tournoi en Sit and Go dure rarement plus d’une heure de temps. Ils évitent ainsi les erreurs dues à de longues heures de jeu ou la fatigue et en jouant un bon poker, font un bénéfice facile.
Tout cela en maximum une heure de temps. Rien à voir avec des tournois de 500 personnes, où là, la durée est beaucoup plus longue.
Pour de tel tournois, vous vous embarquez pour une durée de 3 heures minimum voir même plus.
Ceci implique une très bonne préparation, une énorme concentration et un gros self contrôle.
Il sera frustrant de bien jouer pendant 2 heures et demie de temps, d’avoir beaucoup de jetons et au moment d’arriver vers les places payées, de faire une faute qui pourra être due à la fatigue, au manque de concentration, etc.. et de se faire éliminer juste avant les places payées.
Vous aurez joué comme une bête pendant passé 2 heures de temps pour au final perdre votre argent sur une stupide erreur de jugement.

La deuxième raison pour laquelle de nombreux joueurs se sont spécialisés dans les tournois en Sit & Go est la suivante : la maîtrise de seulement quelques stratégies peut faire exploser leur bankroll.

Afin d’essayer d’améliorer vos résultats voici quelques stratégies :
Ne prenez pas trop vite des risques

En début de partie lorsque les tapis sont quasiment identiques, il est déconseillé d’aller à tapis avec un léger avantage. Vous allez par exemple pré flop à tapis, contre un joueur qui vous semble plus ou moins être un joueur serré, avec une paire de dix. Votre adversaire vous paie et vous montre As Roi dépareillé. Vous êtes favori mais seulement à 57% contre 43 % et le jeu n’en vaut pas la peine à ce stade là. Pourquoi ? Si vous remportez le coup vous doublez votre tapis mais vous n’avez pas pour autant gagné la partie ou de l’argent et si vous perdez contre As Roi vous avez tout simplement perdu votre buy-in.

Cette situation est pareille lorsque vous avez la top paire au flop mais pas le kicker max. En cas de mise, voir de relance de votre adversaire(s) la situation s’avère risquée d’engager tout son tapis dans ce coup, en gros votre buy-in. Il sera préférable de se coucher et d’attendre le bon moment pour engager tout son tapis.

Voir un grand nombre de flop avec des mains marginales lorsque vous avez la position

Entrez dans des coups non relancés pour un montant peu élevé avec des mains marginales (par exemple K 6 assortis, 7 8, 2 3, J 6 assortis, 4 6, etc..) peut s’avérer être une arme redoutable que trop peu de joueurs exploitent. Ce genre de mains peut vous donner une option sur la victoire à moindre coût tout en minimisant les risques. En jouant de cette manière, tout en ayant de préférence la position, vous aurez de grandes côtes implicites et vous pourrez toujours quittez le coup sans trop de regret si le flop s’avère être mauvais pour vous.

Imaginons maintenant que vous entrez dans un coup en payant 40 avec un tapis de 1460 avec 10 3 de coeur, vous êtes avant dernier de parole et personne n’a relancé. Le flop : Q 8 2 de coeur, vous avez flopper la couleur ! Un de vos adversaires mise, les autres se couchent, vous décidez de le relancer, il va à tapis et vous payez. Il montre ses cartes : une paire de 2 fermée ce qui lui donne un brelan. La tournante s’avère être J de pique et la rivière 3 de carreau. Pour un montant au départ de 40, vous avez réussis à doubler votre tapis.

Voler les blinds : jouer agressivement à partir du milieu du tournoi en Sit & Go

Plus le tournoi progresse et plus les blinds augmentent de manière conséquente. Entre le début du tournoi et la fin, de nombreux joueurs ressèrent leur jeu et laissent partir leurs blinds sans trop de résistance, en particulier les joueurs ayant doublé leur tapis, étant dans une position confortable avec leur gros tapis, ils éviteront un maximum de prendre des risques.

C’est le moment pour vous de jouer de manière agressive en vous servant de la position, tenter de voler les blinds et faire grossir votre tapis. Attention éviter de le faire trop tôt dans la partie, les joueurs qui auront remarqués votre agressivité, auront tendance à payer vos relances avec des jeux piégeurs.

L’erreur à ne pas faire : trop attendre avant de voler les blinds. Si vous attendez trop et ne touchez pas de bonnes cartes, vous tapis fondra comme neige au soleil. Et le moment venu où vous vous déciderez de voler les blinds, vous risquez bien d’être payé par un joueur ayant 4 x fois plus de jetons que vous, vous payant avec juste une petite paire par exemple ou mieux sans pour autant être un jeu fort.

Voici quelques conseils à appliquer :
Jouer la position (une des stratégies clé du poker)
Soyez très sélectif avec vos mains de départ (voir le tableau des mains de départ stratégies de base)
Allez à tapis pré flop avec uniquement Q Q, K K, A A, A K et rien d’autre !

Les autres paires du genre J J, 10 10, 9 9, etc… Vous pouvez soit relancer s’il n’y a eu aucune relance, soit payé pour voir le flop s’il y a eu une relance d’un autre joueur. Il est déconseillé d’aller à tapis avec de telles mains car vos adversaires jouent eux aussi de manière très sélectif et si vous allez à tapis pré flop avec 10 10, vous aurez de fortes chances de vous retrouvez contre Q Q ou mieux encore !

En espérant que ces conseils vous aideront à mieux jouer et gagner des jetons sur le long-terme, en attendant n’hésitez pas à jouez nos tournois afin d’augmenter considérablement votre bankroll

Posted in:

Laisser un commentaire