Les World Series Of Poker

WSOP

sont les championnats du monde de poker. Ce tournoi se déroule à Las Vegas tous les ans depuis 1970.

Durant les world series of poker, plusieurs tournois sont réalisés avec des buy-in allants de 1000$ à 50000$.

Chaque vainqueur remporte un certain prize-pool ainsi qu’un bracelet faisant office de trophée.

En 1970 Benny Binion décide d’organiser un tournoi en invitant six des plus grands joueurs de poker au monde.

La première édition de ce tournoi se déroula au casino Horseshoe. Douze ans plus tard le tournoi comptait 52 participants. En 1987 on décompte 2 100 participants et 8 773 en 2006.

À partir du début des années 80, on voit apparaitre des tournois satellites permettant à des joueurs plus modestes de se qualifié pour ce tournoi de renommé internationale.

En 2009, les world series of poker, comptait 57 tournois. Le Main Event, est le plus gros tournoi des WSOP avec un buy-in de 10 000 dollars.

Il attire chaque année des milliers de joueur pour un prize-pool pouvant atteindre plusieurs millions de dollars. Le vainqueur de ce tournoi est considéré comme le champion du monde de poker.

En 2010, les WSOP sont organisés à l’hôtel casino « Rio All Suite » du 27 mai ou 17 juillet. Et la dernière table du Main Event débute le 6 novembre.

Historique

L’idée d’organiser les WSOP est arrivée en 1969 lors de la Texas Gambling Reunion, un tournoi sur invitation organisé par Tom Moore à l’Hôtel casino Holiday.

C’est en 1970 que le joueur de poker et propriétaire de casino Benny Binion décide d’organiser le premier WSOP dans son casino, le Binion’s Horseshoe.

Il est dans un premier temps constitué d’une série de jeu en cash game de différents style de poker :

  • Stud poker 5
  • Stud poker 7
  • Texas Hold’Em…

Le style de jeu joué lors du Main Event est le poker Texas Hold’Em.

Le vainqueur de la première édition des WSOP est Johnny Moss, sa récompense fut un cash prize ainsi qu’une coupe en argent. Il obtient alors le grade de champion du monde de poker.

En 2004, l’entreprise Harrah’s Entertainment rachète le casino Binion Horseshoe et obtient ainsi les droits sur les World series of poker.

Puis le casino fut revendu à une autre entreprise : MTR Gaming Group. Harrah’s Entertainment annonça alors que les WSOP se déroulerait maintenant dans son hôtel casino, le Rio.

En 2005, une suite de tournoi fut créé dans les établissements de Harrah’s Entertainment aux États-Unis.

Les 20 meilleurs joueurs de chaque tournoi, en plus du prize-pool, remportent une place pour un nouveau tournoi, the Tournament of Champion, regroupant les meilleurs joueurs des différents tournois.

Le vainqueur remporte un bracelet

Le Main Event

Le Main Event est le tournoi le plus important des world series of poker, avec un buy-in de 10 000$ (excepté en 1971 où le buy-in était de 5 000$).

En plus des gains matériels (le prize-pool et le bracelet d’or), le vainqueur de ce tournoi voit sa photo placé dans la Galerie des Champions au Binion’s hôtel, ainsi que le titre non officiel du champion du monde de poker.

On trouve de nombreuses interrogations sur le style de jeu devant permettre d’obtenir le statut de champion du monde de poker.

Texas Hold’Em no limit n’est pas le meilleur style de jeu car il n’exploite pas toutes les capacités nécessaires à un bon joueur de poker.

Certains joueurs ont donc proposés d’autres styles de jeu, comme un jeu limit… Tout en sachant que le style de jeu ne changera pas.

World Series of poker Europe

Bien que l’intégralité des tournois des WSOP se déroule aux États-Unis. On voit depuis 2007 les WSOP se répandre en Europe.

World Series Of Poker Europe s’est déroulé à Londres, avec trois évènements distincts. The Main Event Europe possède la même structure que le Main Event aux États-Unis, un buy-in de 10 000 livres, le style de jeu est lui aussi le Texas Hold’Em no limit.

Et le vainqueur remporte lui aussi un bracelet.

La vainqueur de la première édition des WSOPE est une norvégienne qui remporta la final la veille de ses 19 ans, devenant ainsi la plus jeune joueuse à remporter un bracelet, en effet la législation aux États-Unis empêche les joueurs de moins de 21 ans de se présenter aux tournois.