Ne ratez pas
Accueil » Apprentissage » LE STUD A 7 CARTES

LE STUD A 7 CARTES

LE STUD A 7 CARTES, 4.0 out of 5 based on 1 rating
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)

(De 2 à 8 joueurs)

Dans cette variante vous devez composer la meilleure combinaison possible de 5 cartes en utilisant 7 cartes dont 4 sont à la vue de tous et 3 sont gardées secrètes.

C’est un jeu qui peut paraître facile mais qui se révèle complexe avec des pots très importants du fait des 5 tours d’enchères.

Le Stud à 7 cartes demande de la patience et une prise de décision opportune, mieux vaut parfois se coucher que de se trouver embarqué dans une coûteuse galère…

Contrairement aux jeux précédents les cartes découvertes ne sont pas communes aux joueurs. Elles ne sont pas non plus placées au centre de la table. Chaque joueur a devant lui ses cartes.

Déroulement du jeu

Le donneur distribue 3 cartes : deux fermées (que seul le joueur voit) et une carte ouverte (visible par tous les joueurs) à chacun des joueurs (third street).

Un premier tour d’enchères a lieu en commençant par le joueur présentant la plus forte carte. Chacun des joueurs a la possibilité de se retirer, de suivre ou de relancer à chacun des tours de mise.

Une quatrième carte (fourth street) est distribuée, découverte à chacun des joueurs (c’est donc la seconde carte ouverte).

Là encore la parole est à la main la plus forte.

Une cinquième carte (fifth street) puis une sixième carte ouvertes sont alors distribuées suivies chacune par un tour d’enchères.

La septième et dernière carte (the river) est distribuée fermée ; le jeu de chaque joueur se compose alors de 7 cartes : 4 ouvertes et 3 fermées.

La parole est à la main la plus forte qui ouvre les enchères. C’est la plus forte combinaison qui l’emporte.

Conseils

Il est bon de parier avec une grosse paire. Méfiez- vous cependant d’un joueur qui ferait des grosses relances.

La cinquième carte décide souvent de l’orientation du jeu.

Évaluez les chances que vous avez d’obtenir un bon jeu. Vous pourrez ainsi limiter les dégâts.

Il est judicieux d’abandonner si les cartes exposées chez un adversaire lui offrent de bien meilleures possibilités que celles que vous pouvez espérer ou contrarient vos chances de combinaisons.

Sachez abandonner, patience, vous aurez de meilleures occasions.